Office du Tourisme : Denis Baldès refuse la concertation


La demande de permis de démolition des bâtiments situés au 1, 3 et 5 de la Place de la citadelle a été actée, hier, par 30 voix pour 5 contre et deux abstentions, à l’occasion de la réunion du Conseil de la Communauté de communes de Blaye. La première étape du projet de construction du futur Office de Tourisme est ainsi validée.

Au cours du débat, Thierry Bodin a, au nom du groupe Blaye passionnément, rappelé toutes les raisons qui devraient amener à renoncer à ce projet mal pensé, et principalement :

– Son caractère surdimensionné, que ce soit en terme de coût (plus de deux millions d’€) ou de surface (520 m2), si on les rapporte à ce que devraient être les priorités de notre territoire en terme de développement touristique et à la situation extrêmement tendue des finances publiques.

– Le fait qu’il s’agit de construire un bâtiment à l’architecture contemporaine, rompant avec l’harmonie de son environnement et faisant face à la Citadelle, monument inscrit et Patrimoine mondial de l’UNESCO.

A la demande formulée de lancer, a minima, une concertation dite “facultative”, telle que prévue par l’art L300-2 du code de l’urbanisme, qui permettrait que les citoyens donnent leur avis sur le projet architectural, Denis Baldès a répondu par la négative.

Bref, c’est : “Circulez, y’a rien à voir !”

Pour vous faire votre propre avis, vous pouvez télécharger ci après :

– La délibération autorisant le Président de la CDC à déposer un permis de démolir

– La demande de permis de démolir

– L’intervention de Thierry Bodin sur ce point

– Le document “Vers une destination touristique organisée” que les quatre Communautés de communes de Haute Gironde déposent ensemble en réponse à un appel à projet de la Région

– L’intervention de Thierry Bodin sur ce point.