Office de Tourisme : regard sur Bayonne et Mont-de-Marsan


Ceux qui portent le projet de construction d’un bâtiment neuf pour l’Office de Tourisme s’appuient régulièrement sur les exemples des deux autres Offices de Tourisme réalisés par le cabinet d’architectes Roger Gayet retenu pour l’opération : l’OT de Bayonne et l’OT du Marsan. Il est en fait très instructif de regarder de près ce que sont ces deux réalisations précédentes.

– Première observation : dans l’un et l’autre cas, il s’agit non d’une démolition/reconstruction comme cela est malheureusement prévu pour Blaye, mais d’une réhabilitation d’un bâtiment ancien (La Minoterie, à Mont de Marsan) et d’une rénovation-extension d’un office préexistant (Bayonne).

– Deuxième observation : à Bayonne, les travaux ont concerné 486 m2 de plancher, pour un Office qui accueille 180 000 visiteurs par an (80 000 sur les seuls mois de juillet et août), là où le projet de Blaye porte sur 524 m2 pour un Office accueillant 60 000 visiteurs. Il est vrai qu’à Blaye tous les m2 ne sont pas destinés aux seules fonctions de l’OT, puisque sont également prévus une grande salle de réunion et des terrasses. Le projet se rapproche donc de celui conduit à Mont-de-Marsan, que ce soit en terme de fréquentation ou de surface : la rénovation a concerné 600 m2, mais le bâtiment intègre outre les locaux d’accueil et les bureaux, une galerie d’exposition de 100 m2 (aujourd’hui en partie occupée par la Boutique culture du Marsan) ainsi qu’un petit Musée de la Résistance.

– Troisième observation : La différence entre Blaye et Mont-de-Marsan se fait principalement sur le coût, car, du fait du choix de la rénovation plutôt que de la reconstruction, le chantier du Marsan s’est élevé à 800 000 € HT, là où le coût prévisionnel de Blaye est de 1 600 000 € HT. Le chantier de Bayonne (rénovation + extension) a, lui, coûté 1 200 000 € HT. Ces coûts doivent être rapportés à la taille et aux capacités budgétaires des collectivités qui les portent, la Communauté de Communes de Blaye faisant figure de Petit Poucet par rapport à la Ville de Bayonne et à la Communauté d’agglomération du Marsan.

Il est encore temps de repenser, pour Blaye et le Blayais, un projet plus économe et plus adapté aux besoins du territoire.

Les présentations des projets architecturaux des OT de Bayonne et du Marsan peuvent être trouvés sur le site du cabinet Roger Gayet : http://www.gayetroger.fr